Le titre restaurant

5 millions. C'est le nombre de français qui utilisent des titres restaurants chaque année. 

Vous retrouverez ici toutes les informations utiles sur leur fonctionnement, la législation et les utilisations possibles des titres restaurants avec le modèle de May comme émetteur. May est le seul émetteur éligible dans l'intégralité des restaurants de France.

Si vous cherchez à mettre en place des titres restaurants, vous pouvez également demander un devis ici. 

utilisatrice du Titre resto May

Comment fonctionne le titre restaurant May ?

Il existe à l’heure actuelle trois format de titres restaurants :

  • Les chèques papiers
  • Les carte de paiement
  • Les titres 100% dématérialisés en Smart Payment

Comme annoncé par la ministre Olivia Grégoire, en octobre dernier, la dématérialisation des titres restaurants sera définitive d'ici 2026. Il ne sera alors plus possible de mettre en place des chèques papiers. Il ne restera alors que deux options : la carte de paiement restaurant, et les titres restaurant 100% dématérialisés par “Smart Payment”.

En choisissant le 100% dématérialisé chez May, vos salariés peuvent payer directement avec leur carte personnelle, et les dépenses de restauration seront automatiquement identifiées et remboursées par l’application May. L’intérêt est qu’un titre 100% dématérialisé peut être utilisé beaucoup plus facilement, et dans 100% des enseignes en France.

Titre restaurant papier, application ou carte ticket restaurant
Les 3 formats existants de Titre restaurants

Quels avantages en tant qu'entreprise ?

Un gain de temps non négligeable

La dématérialisation des titres restaurants, notamment avec l'utilisation de la solution "Smart Payment" comme celle de May, offre un énorme gain de temps aux salariés.

Cela évite les démarches fastidieuses de collecte des justificatifs de paiement et de demande de remboursement. Ce qui permet à la fois aux salariés et aux Ressources Humaines de gagner du temps précieux.

Une Exonération de cotisations sociales

L'intérêt d’offrir des titres restaurants en tant qu’entreprise réside dans le fait que ceux-ci sont exonérés de cotisations sociales jusqu’à une certaine limite quotidienne.

A la date de publication de cet article (Janvier 2024), la part de l'employeur dans les titres restaurant est exonérée jusqu'au montant de 7,18 € par titre. Au-dessus de ce montant, la contribution est réintégrée dans l’assiette de calcul des cotisations sociales.

Exonération maximale des titres restaurants
Tableau de l'Urssaf décrivant le montant d'exonération des titres restaurants. 

La valeur maximale d’un titre restaurant en 2024 est donc de 14,36€ lorsque l’employeur prend en charge 50% d’un Titre et à 11,97€ lorsqu’il prend en charge 60% d’un titre 13,82 €. Vous pouvez retrouver les conditions détaillées du calcul sur le site de l’Urssaf.

Le titre restaurant May au service de vos collaborateurs

Une dématérialisation des paiements

La force de la dématérialisation May est qu’elle ne nécessite pas de nouvelle carte de paiement ou de chèques papiers. Les collaborateurs n’ont qu’à payer avec leur carte personnelle, et les paiements seront automatiquement détectés et remboursés par l’application May. Pour en apprendre plus sur le sujet vous pouvez consulter notre page expliquant pourquoi choisir May.

Un choix d'enseignes infini

May est la seule solution à être utilisable dans l’intégralité des enseignes de France. Comme la détection de restaurant se fait automatiquement par intelligence artificielle, les restaurateurs n’ont pas besoin de rejoindre notre liste d’enseignes pour devenir éligibles. Vous pouvez donc utiliser vos titres restaurants May dans tous les restaurants de France. C'est d'ailleurs aussi le cas des titres cadeaux utilisés avec May.

Titre restaurant : que dit la loi ?

Et non, votre employeur n'est pas obligé de vous fournir des titres restaurant. Il a le choix entre plusieurs options pour répondre à vos besoins de restauration au travail, mais celles-ci ne sont pas obligatoires. Si votre employeur propose des titres restaurant : vous avez droit à un titre pour chaque journée de travail, et leur disposition concerne tous les salariés : à temps plein, à temps partiel, intérimaires, alternants ou stagiaires.

Notez aussi que dans le cas où votre employeur met en place des titres restaurant, vous n’êtes pas non plus obligé d'accepter d’en recevoir. Cette décision est au choix de chaque salarié. L’employeur doit cependant proposer un espace aménagé pour permettre au salarié de consommer son repas.

Les règles concernant cet espace sont les suivantes :

Règlementation concernant le local de restauration
Local de restauration : Quelle est la réglementation ?

Qui peut y prétendre ?

Tous les salariés de façon égalitaire et quel que soit le contrat : CDI, CDD, stagiaires, apprentissage, etc... Mais l'employeur n'a pas d'obligation d'en offrir à ses salariés.

Pour citer le site de l’Urssaf : “Le titre restaurant étant considéré comme un avantage social, il est généralement admis qu’il doit être accordé sur une base égalitaire aux membres du personnel salarié.”

L’employeur ne peut pas décider d’accorder des titres de montants différents à tous les salariés, et ils doivent être attribués à l’intégralité de l’effectif.

A quelles conditions doivent répondre les titres restaurants ?

Participation de l’employeur

Si l'employeur fournit à ses salariés des titres restaurant, il doit prendre à sa charge de 50 à 60 % de leur valeur. La part restante (de 40 à 50%, restera à la charge des salariés).

Exemple : Pour un titre à 11 €, l'employeur peut s'acquitter de 5,50 à 6,60 €, le salarié de 4,40 à 5,50€.

Quelles sont les limites d'utilisation des titres restaurant ?

Les titres restaurant permettent au salarié de régler ses repas pendant les jours ouvrables travaillés, à savoir du lundi au vendredi, hors jours fériés, sauf si vous travaillez ces jours spécifiques. Avec une limite quotidienne de 25 €.

Ils sont distribués pour un usage strictement personnel, ils ne doivent donc normalement pas être partagés à des membres de votre famille ou des tiers.

L'utilisation est facilitée par des options numériques, comme la carte ou l’application May, qui débitent le montant exact du repas, évitant ainsi les soucis de monnaie, les dépassements, et facilitent grandement la vie des salariés.

Pour les adeptes du format papier, notez que les commerçants ne rendent pas la monnaie sur ces titres, pensez donc à planifier en conséquence !

Quelle est la durée de validité des titres restaurant ?

Il y a deux cas pour la durée de validité pour les titres restaurants : Papier et Digitalisé.

La durée de validité est corrélée à l’année civile de leurs créations. Les tickets d’une année sont utilisables pendant toute l’année civile de leur émission sont utilisables :

Pour les tickets Papier : Le 1 mois de l’année suivante

Pour les tickets numériques :  Les deux premiers mois de l’année suivante

Concernant les titres papier, l’année d’émission des titres est normalement inscrite sur chaque ticket. Vous pouvez donc directement savoir jusqu’à quand est utilisable votre titre sur celui-ci.

Faut-il dire Ticket Restaurant ou Titre Restaurant ?

Le terme exact désignant le titre spécial de paiement « des repas » remis par l’employeur au salarié est “Titre-restaurant”.  Il arrive cependant souvent que les utilisateurs désigne celui par le nom des marques déposées de certains distributeurs : Ticket restaurant, Chèque déjeuner, Pass restaurant, etc… La façon correcte de les désigner est donc bien Titre Restaurant.

Les titres restaurants en tant que restaurateur / commerçant ?

On estime qu’aujourd’hui en France, près de 5 millions de salariés utilisent des titres restaurants qui leurs sont offerts par leur employeur. En prenant une moyenne de titres de 10€ par jour ouvré, cela équivaut à environ 10 milliards d’euros de dépenses par an en restauration, courses et autres dépenses alimentaires.

Il est donc intéressant pour les commerçants d’accepter les titres restaurants car cela leur permet d’accéder à un énorme marché de clients à l’heure du déjeuner.

Et un salarié qui paie ses repas avec des titres restaurant privilégiera évidemment les lieux de restauration où il est en mesure de les dépenser.

FAQ

Titre restaurant, que puis-je acheter avec ?

Fleche vers le Bas

Le salarié ne peut normalement utiliser les titres-restaurant en sa possession que pour 3 dépenses :

  • Les repas
  • Les maraîchers, bouchers, boulangeries et plus généralement les "commerces de bouches"
  • Les préparations alimentaires “directement consommables”

Cependant une exception est actuellement en vigueur :

depuis Octobre 2022, une loi a été introduite pour autoriser l’utilisation des titres restaurants pour régler ses courses alimentaires. Ce dispositif mis en place pour faire face à l’inflation alimentaire devait prendre fin au 31 décembre 2023 mais a finalement été prolongé jusqu’à la fin 2024.

Si vous souhaitez offrir une cagnotte d'avantages qui peut être dépensée sur encore plus de dépenses que les supermarchés, vous pouvez consulter nos pages sur le chèque télétravail ou le chèque sport et bien être .

Quels sont les lieux éligibles au titre restaurant ?

Fleche vers le Bas

Comme expliqué plus haut, vous pouvez utiliser pouvez utiliser vos titres restaurants pour faire vos courses en grandes surfaces dans des enseignes comme Carrefour, Intermarché, Auchan, Franprix, Casino, Leclerc, Monoprix, Picard, etc…

Mais aussi aller au restaurants ou dans tous les commerces de proximité vendant des préparations “directement consommables”.

Carte titre restaurant, quel montant chaque jour ?

Fleche vers le Bas

La limite d'utilisation quotidienne du titre de restauration est de 25€ / jour, utilisables en 1 ou plusieurs fois dans les restaurants, commerces de bouche ou supermarchés.

Ce montant reste le même que vous utilisiez une carte titre restaurant, un titre restaurant papier, ou la solution de Smart Payement grâce à May.

Besoin d'une carte restaurant ?