Chèque télétravail

1 cadre en emploi sur 2 serait réticent à rejoindre une entreprise ne proposant pas de télétravail.

Pour répondre à sa popularisation, les entreprises ont la possibilité de mettre en place un “Chèque Télétravail” ou Titre télétravail, afin de prendre en charge les dépenses liées au télétravail de leurs salariés.


Si vous cherchez à mettre en place un chèque télétravail, vous pouvez également demander un devis ici. 

Un Utilisateur du chèque télétravail May
La plateforme d'avantages May

Guide complet : Les avantages salariaux

Télécharger

Comment fonctionne le chèque télétravail May ?

Le télétravail, c'est un peu la révolution douce du travail en France. Tout le monde veut soit son coin bureau à la maison, soit la vibe coworking pour sortir du nid sans retourner au bureau. Et le plus beau c'est que les entreprises jouent le jeu, on voit bien que le travail à domicile n'est plus juste une tendance.

Le télétravail s'applique, selon le cas, à la totalité ou à une partie vos dépenses liées au télétravail : acquisition d'équipement, participation à vos frais généraux, abonnements internet et téléphonique, etc.

Le titre May fonctionne par identification et remboursement des dépenses liées au télétravail sur le compte personnel des collaborateurs. Imaginons par exemple qu’un salarié se rende à Ikea pour acheter un bureau, la dépense sera identifiée comme du télétravail et immédiatement remboursée par l’entreprise.

Quels sont les avantages de l'allocation télétravail May ?

En tant qu’avantage salarié, l’allocation télétravail est exonérée de cotisation, c’est donc un bon moyen pour les entreprises de soutenir certaines dépenses des employés pour améliorer leurs conditions de travail sans payer de cotisations ou d’impôts.

L’allocation télétravail May fonctionne en 100% dématérialisé via “Smart Payment”.

Avec le dématérialisé, les salariés peuvent payer directement avec leur carte personnelle, et les dépenses identifiées comme étant bien du télétravail seront automatiquement remboursées par l’application May.

L’intérêt du 100% dématérialisé, est qu'il est bien plus agréable à utiliser pour le salarié et ne nécessite pas de traitement complexe de facture pour les ressources humaines. Leur gestion est plus simple.

Enfin, utiliser May permet en un clic d’offrir également d’autres avantages exonérés à vos salariés via le même fonctionnement, par exemple le titre mobilité ou le chèque sport et bien être.

Un exemple d'utilisation du chèque télétravail May
Exemple d'utilisation du chèque télétravail May

Quels sont les produits éligibles au chèque télétravail May ?

Le chèque télétravail peut être utilisé pour un large panel de dépenses. Seulement il est important de bien comprendre les limites de cette utilisation.

Selon le site de l’Urssaf, le télétravail inclus les 3 catégories suivantes :

  • Les frais de matériel informatique, de connexion et fournitures diverses.
  • les frais fixes et variables liés à la mise à disposition d’un local
  • Les frais liés à l’adaptation du local

Dans la pratique on peut ainsi regrouper les dépenses en 4 catégories :

  • Les frais fixes (Loyer, Abonnement internet)
  • Les frais variables (Facture d’electricité)
  • L’acquisition de mobilier (Bureau, Chaise, etc…)
  • Les consommables liés au télétravail (Facture d’eau ou papier d’imprimante)

Chacune de ces catégories répond à des règles d’évaluation des frais qui peuvent être compliquées à surveiller pour plusieurs salariés. Pour mettre en place un chèque télétravail nous vous recommandons plutôt de passer par une plateforme clé en main comme May, qui ne nécessite pas de traitement complexe de factures.

Vous pouvez cependant consulter le tableau de l’Urssaf qui décrit les modalités d’évaluation des frais considérés comme des frais professionnels.

Notez qu’afin de bénéficier de chèques télétravail, le salarié doit effectivement travailler depuis son logement et en France, et pas dans un coworking à l’étranger par exemple.

Allocation télétravail, que dit la loi ?

Mis en place pour démocratiser le télétravail et largement utilisé lors de la pandémie, cet avantage sans plafond d'exonération, permet le remboursement des dépenses liées au télétravail sur la base des dépenses réelles.

Notez que les salariés en télétravail ont aussi droit au titre restaurant, exactement comme les autres salariés de l'entreprise. Que vous ayez la chance de travailler dans des beaux bureaux ou en coworking dans votre travail, c'est toujours mieux de savoir que certaines entreprises prennent le pas. 

Essayez le chèque télétravail May

Qui peut y prétendre et Sous quelles conditions ?

Peut y prétendre tout salarié en télétravail au moins un jour par semaine.

Cet avantage rembourse les frais fixes (loyers, taxe d’habitation, la taxe foncière, assurance du logement, facture d'électricité, etc.) au prorata de temps déclaré en télétravail.

D'autres frais peuvent eux être remboursés intégralement :  facture d'internet et de téléphonie, consommables (cartouches, ramettes de papier, etc.), matériel informatique (écran, imprimante, etc.), mobilier de télétravail (bureau ergonomique, fauteuil, etc.). Un justificatif est alors demandé.

Voici quelques exemples de dépenses pour mieux l'illustrer :

Quelques exemples de dépenses avec le chèque télétravail

En bref, le télétravail c'est un mouvement qui rime avec liberté pour les employés et les entrepreneurs, tout en mettant un petit coup de pouce à notre planète grâce à une empreinte climatique allégée.

FAQ

Chèque télétravail, de quoi parle-t-on ?

Fleche vers le Bas

Chèque Télétravail, indemnité télétravail, prime télétravail, allocation télétravail ou encore titre télétravail. Tous ces termes désignent la capacité de l’employeur à soutenir les dépenses liées au télétravail des salariés.

L'indemnité télétravail est-elle obligatoire ?

Fleche vers le Bas

Non, l’indemnité télétravail n’est pas obligatoire à mettre en place pour l’employeur. Par contre elle rend l’entreprise bien plus attractive, maintenant que la majorité des cadres Français demandent du télétravail.

Notez cependant que dans la loi, l’employeur doit normalement prendre en charge lui-même tous les frais professionnels considérés comme inhérents à la fonction du salarié (contrat de travail). Ainsi même si l’indemnité télétravail n’est pas obligatoire, elle est fortement recommandée puisque beaucoup de ces frais sont liés à l’activité professionnelle.

Quel est le montant inclus dans le chèque télétravail ?

Fleche vers le Bas

Le montant du chèque télétravail dépend de votre entreprise. Il n’y a pas de plafonnement maximal des exonérations pour l’entreprise à condition de respecter les conditions énoncées plus haut.

Besoin de chèques télétravail ?

Articles de blog associés

Les avantages salariés : l’avenir d’un travail durable ?

bien-etre-au-travail
Bien-être au travail
allocation-teletravail
Allocation Télétravail
titre-culture
Titre Culture

Modèle d'attestation de télétravail employeur : Guide pratique

marque-employeur
Marque employeur
allocation-teletravail
Allocation Télétravail

La Prime télétravail en 5 dépenses

allocation-teletravail
Allocation Télétravail